Histoire Erotique


Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Click to Download this video!

Comment ma femme s'est dévergondée 2

Quand notre voisin de 66 ans m'annonce tout simplement qu'il va devenir l'amant de ma femme de 34 ans. Et que je devrai m'habituer à la situation et accepter d'être cocu...

Proposée le 26/02/2017 par DEBORAH SOUMISE

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: extra-conjugal
Personnages: FHH
Lieu: A la maison, intime
Type: Fantasme

En attendant le repas, je réfléchis à tout ce qu'il venait de se passer.
Je venais de prendre dans les dents le fait que "j'avais une petite bite".
Ce que je savais déjà, mais c'est un mec qui me l'avait dit. Brutalement.
J'étais humilié.

Pourtant je réfléchis et me dis qu'il disait sans doute vrai : ce n'est pas avec mon petit sexe que je devais donner beaucoup de plaisir à ma femme.
En plus, il m'a donné un cours, appris à faire l'amour.
Il est vrai aussi que je n'accordais pas beaucoup de temps aux préliminaires avec Sandra.

Je pensais bêtement à mon propre plaisir avec ma "petite bite".
Le repas arriva.
J'avais du mal à manger.

L'après-midi me revenait sans cesse en mémoire.
En plus de l'humiliation quant à la petitesse de mon sexe, il m'avait humilié, fait déshabiller, pris en photo entièrement nu.

Et je lui avais obéi.
En gros, il avait dit qu'il allait me dominer.
Moi, le mari, en couple, il allait me soumettre.
Mais le pire est qu'il m'a annoncé que j'allais être cocu, et que j'allais devoir l'accepter ! Le fin du fin !

Moi "cocu" !
Et il fallait en plus que je sois "cocu-content", peut-être même que je remercie ceux qui allaient baiser ma femme, pendant que nous y étions !
Car c'était ça : d'autres mecs allaient baiser ma femme !
Tout ça sous prétexte que j'avais "une petite bite".

Mais j'étais rassuré : jamais Sandra n'accepterait ça.
Le soir, dans la chambre, je commençai à entreprendre Sandra, en faisant ce qu'il voulait.

Je commençai les préliminaires, la caressant partout.
Je m'attaquai à ses seins, ses têtons, longuement.
Puis je descendis et me mis à lui lécher la chatte, encore plus longuement, jusqu'à l'entendre gémir et crier, jouir, sa mouille coulant dans ma bouche.
Après, elle me suça, et je la pris en levrette.

Excité, je n'attendis pas longtemps avant de jouir dans sa chatte trempée.

- Eh bien dis donc, tu es en forme ce soir, que se passe-t-il ?

Sandra alla se laver et s'endormit rapidement.
Quant à moi, après la douche, je mis longtemps à m'endormir.
Pensant encore à cette fichue après-midi et à tout ce qui s'était passé.

En plus, j'avais mis en œuvre, dans l'intimité, ce que Daniel m'avait ordonné !!
Le lendemain matin, tôt, je partis au travail, laissant Sandra endormie, elle cherchant un emploi.
J'étais en train de rouler que je reçus un SMS, de Daniel.

"Tu passeras me voir ce soir directement en rentrant de ton bureau, Daniel".

Que voulait-il donc ? Décidément, il ne me "lâchait pas" !
La journée se passa tranquillement.
Le soir, je fis ce qu'il me dit.
Je rentrai la voiture dans le garage et sonnai chez Daniel.

- Je t'ai dis de passer directement me voir, j'aimerais que tu comprennes ce que je te dis !

Je lui serrai la main sans répondre.
Nous entrons dans la salle à manger-séjour.

- Eh bien ? Qu'est-ce que tu attends pour te mettre à poil ?

L'ordre claqua.
Je ne bougeai pas.

- Allez, A POIL !

La deuxième fois, je commençai à faire ce qu'il voulait.
Au bout de cinq minutes, mes vêtements sur le fauteuil, j'étais entièrement nu.

- Bien. Mains derrière la nuque !!

- Il faudra que tu comprennes une chose : il faut obéir !

- Désormais, chaque fois que tu viendras chez moi sans ta femme, tu te foutras à poil dès ton arrivée, sans que je sois obligé de te le demander. C'est bien compris ??

- Euh…Oui… Oui…

- Oui Monsieur !!

-Oui…Monsieur…

- Bien ! Désormais, tu m'appelleras Monsieur, ou Maître ! Et terminé de me tutoyer ! Ce sera toujours "vous" quand tu t'adresseras à moi !

- Oui…Monsieur.

- Et tu te mets à poil dès que tu arrives chez moi, même s'il y a des visiteurs, compris ?
- Oui, Monsieur.

- Très bien, ça commence à rentrer on dirait. Maintenant, raconte moi ta séance de baise d'hier soir !

Je lui raconte alors mon angoisse en repensant aux événements de l'après-midi. Puis l'arrivée dans la chambre, la longueur des préliminaires, le cunnilingus, la jouissance à Sandra dans ma bouche, ma rapide éjaculation, et le fait qu'elle m'ait dit "- Eh bien dis donc, tu es en forme ce soir, que se passe-t-il ?".

- Très bien, excellent ! Tu vois que ça commence à rentrer et à payer ! Tu as vu que tu avais des lacunes, ta femme te le fait même remarquer ! C'est en bonne voie.

Il sortit de la pièce et revînt avec l'appareil photo.

- On va faire une petite séance photos si tu veux bien.

Il prit plusieurs clichés de moi.

- Mets toi en levrette par terre !

Je ne bougeai pas.
- Allez, du nerf ! A quatre pattes par terre !!

J'obéis.
- Creuse les reins ! Tends ton cul ! Mieux que ça !!

L'appareil crépite.

Maintenant, monte sur la table et mets toi encore en levrette !

Je fis ce qu'il voulait.
- Mais tends ton cul, bordel ! Offre toi !!!

J'eus ensuite droit à une série de clichés sur le canapé dans toutes les positions, même cuisses largement écartées, ma main sur le sexe, faisant mine de me caresser, mais aussi jambes levées, etc…

La suite des photos se passa à la cuisine. Nu, mais aussi avec un petit tablier blanc, lavant et essuyant la vaisselle, faisant semblant de faire la cuisine.

Puis il me conduisit à la salle de bains.

- Allez, à la douche !

Je me douchai sous l'objectif à Daniel.

- Lave toi bien le sexe !
- Lave toi le cul !
- Savonne tes seins !

Une fois terminé nous sommes revenus au salon.

- Mains derrière la nuque bon sang !!

Il s'assit dans un fauteuil, se servit un verre.

- Très bien, la situation évolue favorablement. J'ai une grande nouvelle à t'annoncer.
Je restai devant lui, interrogatif.

- Tu vas être cocu beaucoup plus rapidement que prévu. Autant battre le fer tant qu'il est chaud comme on dit, non ?

- Que voulez-vous dire ?

- Eh bien c'est très simple : je vais devenir l'amant à ta femme !

Je me pétrifiai.
- Quoi ? Comment…?

- Oui ! Tu as bien compris, Philippe. Je vais baiser ta femme et devenir son amant. Et son amant régulier !

- Mais…C'est impossible ! Vous avez le double de son âge ! Vous pourriez être son père ! Elle a 34 ans et vous 66 ! Vous avez 32 ans de plus qu'elle !!!

- Et alors ? Tu crois que ça m'empêche de baiser, d'avoir 66 ans ? Tu as vu ma queue à côté de la tienne ? Tu crois qu'elle va hésiter longtemps ??

- Mais…Je ne veux pas !!

Il se mit à rire.
- Tu crois que je vais te demander ton avis, peut-être ?

- Dès demain, quand tu seras parti au boulot, je vais l'appeler au téléphone, et je vais commencer à la "chauffer" !

- Rassure-toi, je ne vais pas la baiser tout de suite, ça se fera en ta présence, devant toi ! Je vais juste commencer à la draguer. Et crois moi que ça va aller vite ! Tu as vu les regards qu'elle me fait quand je lui parle ?

- Non…Je vous en prie… Pas vous…

- Mais je ne te demande pas ton avis tu sais ! Ta femme me plaît, j'ai envie de la baiser depuis longtemps, et crois-moi que je ne vais pas m'en priver !

- Et comme je te l'ai dis, je vais devenir son amant régulier ! Notre relation va durer dans le temps, et toi tu fermeras ta gueule !

- Pour commencer, tu me respectes mieux que ça. A GENOUX !!

J'obéis instantanément.
Il se ressert un autre verre.

- A vrai dire, elle me plaît, ta femme. Elle a un beau cul et une sacrée paire de miches ! J'ai hâte de goûter à tout ça !

- Elle fait bien l'amour ? Elle suce bien ?

- Euhhh… Oui elle fait bien l'amour… Et oui, elle suce très très bien !

- Parfait ! Je vais pouvoir me faire essorer le poireau !

- Tu sais, dès que vous êtes arrivés, je l'ai remarquée ! Maintenant est venu le moment où je vais enfin pouvoir la mettre dans mon lit et la baiser autant que j'en aurai envie !
- Pense à ma bite entre ses seins, huumm… Et ensuite bien enfoncée dans sa chatte mouillée ! Elle va prendre sa dose et en redemander, tu verras !!

Je me mis à fondre en larmes.
- Chiale un bon coup, ça te fera du bien !

Il me laissa faire, me fît asseoir dans le fauteuil, me donna un mouchoir en papier et un verre de whisky.

- Dès demain, quand tu seras au boulot, je l'appelle et l'invite à venir boire un café. Tu vas voir que ça va aller vite et que je vais très vite "l'emballer".

Je n'en pouvais plus.
- Faites tout ce que vous voulez, je m'en fiche ! Je m'en fiche !

- Eh bien tu vois, tu commences à comprendre ! Et à accepter la situation ! C'est mieux !

- Rassure-toi : les premières fois, ça va juste être de la drague un peu poussée, et du flirt. Quand elle sera bien "emballée", alors nous pourrons penser au cul et à la baise.

- D'ailleurs vous venez dimanche midi, j'ai deux jours pour commencer à la chauffer sérieusement.

Je bois mon verre d'un trait. Il m'en ressert un immédiatement.
- Ne sois pas nerveux. Tout va bien se passer, en douceur. Tu deviendras cocu sans même t'en apercevoir.

- Tu ne t'étonneras pas : au début, il me faudra la voir souvent et que je la baise régulièrement. Il faudra asseoir notre relation, la rendre accroc à ma bite.

- Donc, je la verrai même lorsque tu seras au bureau, en ton absence, pour des séances au lit… Mais bon, je te tiendrai au courant de nos ébats, bien sûr !

Je bois le second verre.
- Tu dois accepter la situation, bien comprendre que tu es cocu. Et ne te mets pas à picoler ou à prendre des calmants, ça ne sert à rien et surtout n'arrangerait rien, bien au contraire !

- Il faut que tu saches aussi que j'ai envie d'elle, et que je ne vais pas attendre longtemps. J'ai envie de la baiser, et je vais lui en mettre un coup très prochainement. Il faut donc t'y préparer mentalement. Ca va bientôt arriver.

- Mais pourquoi…Pourquoi ?

- Eh bien tout simplement parce que j'ai envie de la baiser !! Et depuis un bon moment ! Tu sais, moi aussi j'ai envie de baiser une belle nana comme ta femme ! Et puis avoue que tu as quand même de la chance : tu connais son amant, et tu sais que je vais non seulement en prendre soin, mais également lui mettre sa dose de queue !

- Comme je te l'ai dis, je ferai tout progressivement. Je vais devenir son amant régulier, la baiser une paire de mois avant d'envisager de l'offrir à d'autres hommes.

- Je veux que notre relation soit bien établie, que nous soyons véritablement en couple amant-maîtresse et toi mari-cocu.

- Vous êtes dégueulasse…

- Non, je ne suis pas dégueulasse, j'ai envie de baiser, c'est tout !

Et il éclate de rire.
Il fait tourner le whisky dans son verre en le regardant.

- Ah, quand je vais bien me faire sucer par Sandra… Ma grosse queue dans sa bouche… Sa langue sur le gland, sur les couilles… Quand je vais lui défoncer la chatte… Bien à fond… La faire crier, hurler, jouir…


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Dragonos
On voit très bien la progression de la domination du mari. Très bonne idée de prendre des photos du mari et d'en faire un soumis. Bon plan pour aller chercher sa femme...
Posté le 11/03/2019

phobos
Excitation croissante
Posté le 29/12/2018

Amifredi
Ça progresse et ça promet beaucoup de plaisir et de désir partagé et/ou imposé
Posté le 3/03/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Comment ma femme s'est dévergondée
Comment ma femme s'est dévergondée 3
Comment ma femme s'est dévergondée 4
Comment ma femme s'est dévergondée 5
Comment ma femme s'est dévergondée 6


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe en imagebaise a la campagnehistoire de sexe entre frereshistoire de sexe tanteje baise la copine de ma femmehistoire de sexe cougarrecit salopehistoire intime de sexema femme suce un blackoncle baise sa niecerecit naturistehistoireserotiqueshistoire de sexe grosse bitehistoires sexehistoire de sexsoubrette nuehistoires erotiquesdepucelage vaginalepremiere fois echangistehistoire de sexe frere et soeurhistoires de sexedepucelage garconsex voisinehistoire de sexe(s) (2009) streaminghistoire de sexe jerinakhistoire de sexe frhistoire de sexe gratuitcandaulisme xma femme suce mon potehistoire erotique vecuereve de sexe histoireje baise ma niecerecit erotique incesteencule par sa femmehistoire de sexe entre hommeshistoires candaulistesrecit ero doctirecits erotiquetrio erotiquehistoire de sextrio coquinhistoire de sexe punitionje baise ma belle-mereil encule sa tantehistoire de sexe en boite de nuitelle baise avec son onclehistoire de sexe gynecologuesucer par une inconnuesecretaire soumiserecit cocuhistoire courte de sexehistoire de bondagehistoire erotiquelevrette erotiquehistoire gayhistoire erotique incestehistoire de sexe insolitehistoireerotiquehistoireserotiqueshistoire de sexe en famillehistoires herotiqueshistoire de sexe au campinghistoire de sexe entre femmesbaise sur le chantierhistoires erohistoire de sexe ma mereforum candaulistehistoire de sexe infirmiereil baise une bonne soeurhistoire de sexe gynecoil baise une inconnuhistoire de sexe forumpute offertehistoires tabouebelle mere baise son gendrehistoire de sexe hdspucelles en chaleurhitoires erotiquesrecits hardrecit pornopremier fist analeducation soumisebaise erotiquephotos erotiques orghistoire de sexe infideletante et neveu baisehistoire de soumissionhistoire de cul reelhistoire de sexe en boite de nuithistoire erotique.orghistoire vecue de sexehistoire de sexe jerinakcaresse sous la table