Histoire Erotique


Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Partouze entre amis

Découverte de la partouze pour un groupe d'amis. C'est ici l'histoire de l'expérience d'une jeunesse décomplexée et sans tabous dans une nuit de plaisir et d'amusement.

Proposée le 2/08/2016 par grizsouth

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Jeu érotique
Personnages: FH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Je m'appelle Nicolas et c'est la première fois que j'écris une histoire de ce genre. Peut-être manquera t-elle de clarté, mais je ferais de mon mieux pour vous retranscrire les faits.
Quand j'eu vingt ans je connu une expérience de « sexfriend » avec une amie, Amélia, particulièrement proche. Elle me confiait pas mal de choses, y compris nos fantasmes et moi, en retour je faisais de même. Il vint un jour où elle m'avoua avoir un fantasme particulier :
« Tu sais, me dit elle, il y a quelque chose que j'aimerais essayer un jour, mais j'ignore si ça te tenterais de le faire... ».
- Dis toujours, on ne sait jamais.
- Nos partie de jambe en l'air me plaisent vraiment, pas de prise de tête, respect et tout, mais j'aimerais vraiment tester le sexe avec plusieurs mecs. Je voulais savoir si tu voulais en faire partie.
- Pourquoi pas du moment qu'on s'amuse sans prise de tête. Tu as pensé à l'autre fille ou garçon ?
Et la réponse ne se fit pas attendre et me surpris :
- En fait j'aimerais faire ça avec plusieurs mecs, j'ai trois potes, que tu connais, prêts à jouer au jeu. Je voulais juste savoir si ça te tentais, j'aimerais vraiment que tu en fasse partie.
Même si je trouvais le projet étrange, je lui dis d'accord. Le rendez vous fût pris pour la semaine suivante. Ses parents ne seraient pas là pour un mois et sa maison, en campagne serait suffisamment à l’écart pour ne pas attirer l'attention.
Une semaine plus tard exciter par la soirée qui s’annonçait, j'arrivais de bonne heure chez Amélia. Je sonnais et elle m'ouvrit :
- Tu es en avance, tu vas m'aider un peu, dit-elle avec un grand sourire. Elle était habillée de façon très sexy, un robe rouge moulante, des escarpin assortis.
- Et ben, tu es fort à ton avantage, ça va être dur d'attendre les autres plaisantais-je.
- T'imagines même pas mon état. Je vais t'avouer, j'ai rien mis en dessous,je suis trop impatiente de commencer dit-elle dans un grand éclat de rire. Je l'aidais donc à préparer l'apéro en attendant les autres qui ne tardèrent pas. Je les connaissais pour la plupart, ils s’appelaient Pierre, Adrien, Alex et Sébastien, et nous avions été dans les même soirées. Après avoir bu un verre ou deux, manger un morceau qu'Amélia nous demanda de la suivre dans le salon.
- Bien messieurs, il est temps de passer aux choses sérieuses, dit-elle avec un sourire pervers., veuillez enlever vos vêtements et vous occupez de votre hôte. Ha et je vous préviens, quand vous jouirez, je veux que vous veniez sur moi, dans ma bouche mais rien à l'intérieur de moi, c'est compris ?
C'est la première fois où je la voyais avec un tel état d'esprit, pervers et coquin. Nous nous exécutâmes et deux minutes plus tard nous nous retrouvions en cercle autour d'elle. Les membres dressés. Elle commença à nous branler et lécher nos glands en nous fixant droit dans les yeux. Après avoir fait le tour, elle nous suça plus franchement et avec gourmandise. On aurait dit une affamée.
- Qu'elles sont bonnes vos bites, dit-elle, j'ai chaud, que quelqu'un m'enlève cette robe s'il vous plaît. Sébastien fit descendre la fermeture de sa robe et entreprit de la lui enlever. La nature avait dotée Amélia de pas mal d’attributs comme une poitrine généreuse et ferme. Je saisi un de ses seins en main et joua avec son téton déjà bien tendu. Elle me pris en bouche et me fit voir comment elle me léchait le gland, la langue agile et appliquée.
- Tu aimes ? Je sais que tu adores quand je te suce comme ça.
- Oui j'adore ça continue s'il te plaît.
Adrien n'en pouvait plus visiblement, il souleva sa croupe et la pénétra sans autres formes de procès.
- Ha! hoqueta t-elle de surprise. Je pensais que ça n'arriverai jamais ! Vas-y baise moi fort, je veux que tu jouisses !
- Salope, tu vas prendre cher ! Dit-il.
Il la besognait comme un fou, et elle en plus de gémir de plaisir, parfois quelque cris continuait de nous sucer ou de nous branler. Tour à tour nous échangions nos places avec Adrien et la faisions hurler sous nos assauts. Vint mon tour, je la redressais, lui saisi ses deux melons, m'amusais avec tout en la baisant avec énergie.
- Oh oui oui baise moi plus fort, met la moi au fond je sens que je vais devenir folle, défonce moi !
- Tu n'es qu'une salope, je vais te baiser comme jamais, tu va déguster sale truie.
Je l'assenais à grand coup de boutoir elle enchaînait les orgasmes sous nos assauts.
- Vous me faîtes jouir les garçon c'est ce que je voulais ! Bande salauds, baisez moi comme une traînée !
N'y tenant plus Pierre vint se placer à son visage et après quelque va et vient avec sa main, il lui explosa en plein visage et peu a peu, nous l'encerclâmes et laissions exploser notre jouissance soit en plein visage ou dans sa bouche. Cette pute avala même notre sperme.
- Vous avez bon goût mes amours, mais j'en veux encore plus moi, ne me dites pas que vous êtes fatigué !
Alex se leva, humidifia son gland, s’allongea sur le dos et l'invita à se placer au dessus le lui, et sans la prévenir, il enfonça son membre dans son cul. Amélia hoqueta de surprise les yeux et la bouche ronds comme une soucoupe.
- Enculé ! Vas-y encule moi à fond, défonce moi, oooh salaud !
- Oh que oui je vais te défoncer tu vas voir. je vais te refaire la rondelle !
- J'attendais que ça, vas-y, plus fooooort ! hurla t-elle.
Je la fis taire en lui bourrant la bouche, elle me suçait comme une reine, léchant mon bout comme une salope, et sans prévenir je lui lâchais mon jus en pleine gorge, elle n'en perdait pas une goutte.
- Oh que c'est bon dit-elle, j'adore votre jus ! J'ai soif, lâchez vous quand vous voudrez !
Pierre s'avança vers elle et lâcha la purée en plein visage, elle ressemblait à une actrice porno avec tout ce sperme sur la face.
Chacun notre tour, nous lui prenions le cul, c'était si bon et serré, elle hurlait de plaisir à chaque coups de rein.
les garçons, j'ai un trou vide, venez le remplir !
Elle voulait une double ! Je n'allais pas la décevoir. Je me présentais face à sa chatte et m'y introduis avec passion, nous la baisions à deux pendant qu'elle suçait et branlait les autres. Sébastien vient lui jouir sur la poitrine et viens se faire sucer tandis qu’Arnaud pris la place d’Alex dans son cul. Nous la prenions dans toutes les positions possibles, debout, à quatre pattes, assis, en cuiller et nous utilisions son corps, son visage, sa bouche comme réceptacle à foutre.
Il y eu un moment où dans sa chatte, où je me donnais à cœur joie, vient une deuxième queues et alors là, Amélia devint folle.
- Oh mes salaud, baisez moi comme ça, je ne suis qu'une salope, oui, baisez moi encore ! Vous me rendez folle. Je ne suis qu'une pute, une traînée, une salope, défoncez moi, défoncez moi, hurla t-elle.
Cela faisait bien une heure que nous la défoncions et jouissions sans ménagement, et elle nous dis qu'elle n'en pouvait plus, qu'elle allait finir avec sa bouche. En cercle, nous nous faisions astiquer les dards. Toujours aussi salope, elle nous fixait dans les yeux et nous montrait sa langue tourner sur nos glands luisants.
- Allez, mes salauds, jouissez dans ma bouche ! Remplissez votre pute !
Nous nous branlâmes alors jusqu'à faire cracher nos chibres et elle, la bouche ouverte, langue sortie, attendait les jets de sperme. Sébastien vint le premier et lui envoya un puissant jet qui vint s'écraser sur son visage, elle essaya d'en avoir le maximum en bouche et tour a tout nous venions et visant sa bouche. Quand ce fût mon tour, j'exigeais qu'elle me finisse à la main, je la pris par les cheveux, lui tira la tête en arrière et au moment de juter, lui envoya une bonne giclée sur la lange et dans sa bouche. Et quand nous avions tous fini, elle nous montra sa bouche pleine de notre liquide et avala le shot avec un grand sourire, gourmande jusqu'au bout.
- Ha, soupira t-elle, vous m'avez remplie, regardez moi, toute collante, souillée comme la pire des traînées  ! Vivement la prochaine fois, sauf que je mettrais la barre encore plus haute, vous verrez.
Quelque jour plus tard, autour d'une tasse de thé, elle me remercia pour le moment, m'avoua que ce fût la plus belle expérience de sa vie. Amélia me prévint, la prochaine fois, il y aurait plus de participants, et que ça viendrait plus tôt que prévu... Et ben ça promettait !


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
génial. je l'ai lu avec ma copine et ensuite on a jouit et jouit....
Posté le 30/03/2018

Anonyme
Au top, on s'y croirait
Posté le 24/09/2017


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Partouze entre amis 2
Partouze entre amis 3
Partouze entre amis 4
Une soirée Arrosée entre amis
Partouze avec 5 étalons XXL


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe au lyceebaise a la campagnevisite medicale nubaise ma belle merehistoire de sexe metrohistoire de sexe freehistoire de sexe xstorycam gratuitesma femme suce un potehistoire drole de sexexxx histoire de sexefantasmeurrecits pornographiquestextes erotiquessado maso francaisma femme enculeesexe de groupepapa encule moihistoire de sexe prof elevecocu candaulistehistoire de sexe zoophiliecam gratuitesje baise ma belle meresexe entre voisinrecits erotiquelectures erotiqueshistoires erotichistoire sexe aire de reposbranlette publicrecits gayshistoire erotiqusexe punitionje baise ma colocconcours de branlettehistoire de sexe film xhistoire de sexe collanthistoire de sexe avec mon mariebelle histoire de sexehistoireerotiquehistoire erotique soumisehistoire de sexe beau frerehistoire sexe soeurhistoire de sexe mamieje baise ma niecehistoire de sexe candaulismehistoire de sexe francaispremier fist analma femme gangbanghistoires de travestishistoire de sexe interracialhistoire de sexe torridehistoire de sexe en coupletante neveu sexehistoire de sexe amateurrecit erotismehistoire de sexe d adohistoire de sexe soumishistoire de sexe mamiehistoire de sexe femmehistoire de sexe zoophilehistoire de sexe avec ma belle soeurhistoires pornographiquesbranlette piscinelevrette erotiquehistoire de sexe a 3nouvelle histoire de sexema femme fait la salopehistoires de soumissionfemmes candaulistesma petite soeur me sucehistoire de sexe en familletante chaude