Histoire Erotique


Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Alice découvre les plaisirs lesbiens partie 2

Suite de l'aventure entre Alice et Emma. Quelques jours sont passés depuis le jour où Alice a découvert la jouissance. Ne pouvant plus attendre de la revoir, Alice propose à Emma de venir la voir chez elles pendant l'absence de ses parents. Si vous avez aimé cette suite basée elle aussi sur une histoire vraie n'hésitée pas à me le dire !

Proposée le 29/01/2019 par Aramis31

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FF
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Quelques jours s’étaient écoulés depuis mon aventure avec Emma. Nous nous étions quittées avec un sourire timide aux lèvres. Depuis, je ne cessais de penser à elle. Je l’imaginais me caresser, me toucher. J’arrivais à imaginer sa langue douce et chaude sur ma peau brûlante d’envie. J’en devenais presque folle ! Pour la première fois de ma vie je me mis à me doigter le soir avant de m’endormir. Sous la douche je laissais l’eau chaude couler sur mon corps et mes doigts allaient de mes seins à ma chatte pour tenter de retrouver la jouissance que m’avait procurait Emma, en vain. Rien n’était comme elle. Je sortis alors de la douche, un peu déçue. Je n’avais aucune nouvelle d’elle ni aucun moyen de la contacter, je ne la connaissais que du centre équestre. Alors que je me séchais dans ma chambre, mon portable sonna sur mon lit. L’écran affichait un numéro qui m’était inconnu. Mon cœur battait à en éclater, et si c’était elle ? Je répondis, le corps tremblant.
- Allo ?
- Salut beauté, lança une voix pleine de sensualité.
- Emm… Emma ?
- C’est bien moi !
J’allais m’évanouir, mes jambes tremblaient et une vague de chaleur me fit tourner la tête. C’était bien elle qui m’appelait ! Celle qui hantait mes pensées chaque jour.
- Comment… comment t’as eu mon numéro ?
- Être la nièce de la directrice du centre à de bons avantages, j’ai pu avoir ton numéro avec le registre des membres du centre. J’espère que ça ne te dérange pas.
- Non ! Non bien sûr que non, répondis-je pour la soulager.
- Ah ouf ! J’avais peur de m’être trompée de numéro, il y a une autre Alice et je ne connaissais pas ton nom de famille.
Je souris devant la volonté d’Emma de me retrouver.
- Et si ça avait été l’autre Alice ? T’as quand même dis « Salut beauté ».
- J’ai reconnu ta voix, elle me fait vibrer à chaque fois que je l’entends !
Je rougis encore plus, si seulement elle savait le bien que me procurait la sienne.
- Tu fais quoi là ? Tu m’as super manqué depuis le centre.
- Toi aussi, avouai-je. Je viens de sortir de la douche, je suis en train de me sécher dans ma chambre.
- Miame… dommage que je ne puisse pas être avec toi. J’aurais bien aimé être contre toi sous l’eau chaude.
Je sentis mon vagin devenir chaud et de plus en plus humide. Je me prêtais au jeu d’Emma.
- Ah bon ? dis-je en tentant de rendre ma voix sensuelle. J’avoue que moi aussi j’aurais bien aimée !
- T’es adorable toi ! me lança-t-elle. Y a quelqu’un chez toi ?
- Non personne, mes parents sont sortis faire des courses, tu fais quoi toi ?
- Je suis sur mon lit, complètement nue. Y a le soleil qui me réchauffe.
L’image me donna terriblement envie d’elle.
- J’ai envie de toi… dis-je sans réfléchir.
- Tu vis où ? demanda-t-elle précipitamment. Faut que je te voie, je ne peux plus tenir. Tu m’excites trop, j’ai l’impression de devenir folle !
- Tu veux venir maintenant ? proposai-je le cœur battant. Je suis au 24 Avenue de l’Abricot.
- Parfait ! C’est à 5 minutes de chez moi, tu crois qu’on aura le temps ?
- Oui ! Mes parents mettent toujours plusieurs heures et ils sont partis il y a moins d’un quart d’heure.
- J’arrive alors ! Prépare toi princesse, je meurs d’envie de toi.

Sur ces derniers mots elle raccrocha, j’étais brûlante, Emma allait venir, ici, chez moi, dans ma chambre. A toute vitesse je rangeais ma chambre et la maison, je mis mes sous-vêtements le plus sexy, même je n’avais rien de très séduisant. Une culotte noire et un soutif assorti. Je mis un jean moulant et un haut blanc légèrement décolleté.
La porte sonna alors que je venais à peine de me m’habiller. Je filais pour ouvrir. Je vis alors une déesse tombée du ciel. Emma portait un t-shirt moulant qui faisait ressortir sa poitrine, elle ne portait pas de soutif. Le t-shirt était enfoncé dans un minishort qui laissait ses jambes fines et lisses à l’air libre. Ses cheveux blonds et soyeux étaient retenus par un élastique et formaient une queue de cheval. Je vis ses yeux d’un vert émeraude se remplir de plaisir lorsque ‘elle me vit. Sans rien dire, elle se jeta sur moi et m’embrassa langoureusement, sa langue que j’avais si souvent imaginée s’enfonça dans ma bouche et chercha la mienne. Je tirai ma dulcinée à l’intérieur et fermai la porte. Emma me plaqua contre un mur tandis que ces mains parcouraient mon corps entier mais sans jamais aller jusqu’au bout de leur chemin. Elle me rendait folle à jouer comme ça ! Elle embrassa ma nuque et lécha le haut de ma poitrine.
- Où est ta chambre ? dit-elle finalement entre deux soupirs de désirs.
Je pris sa main et l’accompagnée jusqu’à la pièce tant désirée. Nous entrâmes et elle s’assit sur le lit en se léchant les lèvres. J’enlevai instinctivement mon haut et vint m’assoir sur elle. Je sentais son corps entier m’appeler entre mes cuisses. Je le sentais bouger sous les coups de bassins.
- Ohhh oui, soupirai-je sans pouvoir me retenir.
- Alors comma ça on a envie hein ? taquina-t-elle. La dernière fois t’as promis que tu me ferais tout ce que je t’ai fais.
- T’inquiète pas, dis-je haletant. Je m’en souviens !
Je poussai Emma sur le lit et relevait son t-shirt qui cachait sa poitrine si parfaite. Je déposai des baisers sur son nombril en remontant doucement. Elle voulait jouer avec moi, j’allais faire pareil ! Je sentais ma culotte imbibée de cyprine et je bavais à l’idée de la faire jouir. J’enlevai son haut je caressais doucement son ventre en tournant autour de ses seins. Les yeux fermés, je voyais ma blonde profiter de ce que je lui faisais. Soudain j’eu une idée.
- Attend deux secondes, dis-je à contrecœur.
- Quoi ? Non reviens s’il te plaît ! Pas maintenant ! gémit-elle en caressant ses seins alors que je me levai.
Fébrile, je cherchais un tissu qui pourrait allait. Je trouvais enfin ce que je voulais avec un bandeau de tissu. Je revins rapidement vers Emma et lui bandai les yeux.
- Je pensais pas que tu étais si coquine ! sourit-elle tandis que je serrai le nœud.
Je repris la conquête de son corps assis sur elle, je contemplais cette fille qui me donnait tant envie. Je regardai ses lèvres enrobée par un gloss à la cerise, je sentis ma langue lécher les miennes pour sentir ce gout sucré. Sa nuque vibrait sous les battements de son cœur, ses tétons pointaient vers le ciel comme pour hurler le plaisir qui sillonnait Emma. Je me lançai à l’assaut de sa poitrine en léchant le contour de ses tétons et en les titillant avec ma langue.
- Mords-les ! me supplia Emma en appuyant sur ma tête.
Je pris alors un téton dans ma bouche et mordit d’abord doucement tout en y passant ma langue. Elle gémit plus fort encore plus fort tandis que je resserrais mes dents. Je m’allongeais à ses côtés et je déboutonnai son minishort et fis passer ma main sur sa cuisse puis sur sa culotte qui était aussi trempée que la mienne. Mon doigt passa sous le bout de tissu et glissa le long de la fente de ses lèvres intimes. Emma poussa un long soupir de plaisir quand j’atteins son temple sacré.
- Oh oui Alice, vas-y, c’est parfait ! Continues pitié !
Oh oui ma belle Emma, je comptais bien continuer te satisfaire. Mon majeur tourna autour de son clitoris, je ne comprenais pas pourquoi les garçons disaient que c’était si compliqué de trouver ce trésor qui était si simple à trouver ! Je jouais avec jusqu’à sentir le souffle d’Emma s’intensifier jusqu’à que ce soit un long gémissement de jouissance. J’accéléré tout en mordillant son téton, je sentais son corps qui ne pouvait plus se retenir de bouger contre ma main. Emma lâcha soudain un cri de jouissance qui me fit trembler moi aussi, l’avoir doigté me jouir à mon tour. Sentir son corps et entendre son plaisir me firent tourner la tête. Lentement, tout se calma. Elle était ma drogue, mon addiction. Nos corps se collèrent l’un à l’autre pour profiter de notre paradis.

C’est alors que nous étions à moitié nues dans mon lit que j’entendis la porte d’entrée s’ouvrir. Comme un réveil violent après un magnifique rêve, je me relevai et compris que mes parents étaient rentrés. La porte de ma chambre grande ouverte, ils pouvaient entrer à tout moment. Emma comprit elle aussi et se releva précipitamment en se rhabillant.
- Alice ! On est rentrés, retentit la voix de ma mère dans la maison.
Je couru fermer la porte en panique totale. Comment faire ? Quoi dire ? Alors, Emma vint vers moi et déposa un doux baiser sur mes lèvres. Je senti tout mon stress s’envoler comme s’il n’avait jamais existé.
- Ne t’inquiète pas, apaisa-t-elle en chuchotant. Je gère la situation. Je suis ton amie du centre, je suis venue chez toi pour étudier notre concours équestre et apprendre les différents os d’un cheval, d’accord ?
Ses yeux brillaient d’une malice et d’une ruse à toute épreuve. Elle avait tellement l’air sûr d’elle que je savais que tout se passerait bien. Je hochai rapidement et nous sortîmes de la chambre. Ma mère était dans le salon, je lui présentais rapidement Emma en lui racontant notre excuse, ma mère n’y vit que du feu. Je raccompagnai Emma jusqu’à la rue où je vivais.
- J’aurais bien aimé rester plus longtemps contre toi, avoua-t-elle en souriant.
- Moi aussi, je suis désolée que mes parents soient arrivés plus tôt que prévu !
- Ne t’inquiète pas ! assura-t-elle. Tout s’est bien passé.
Avant de nous quitta. Emma m’embrassa tendrement. Je regardai ma blonde partir tout en regardant ses hanches et ses fesses bouger au rythme de ses pas. Je savais qu’elle faisait exprès pour me taquiner.

Je rentrai chez moi et m’enferma dans ma chambre, rêveuse. Mon téléphone vibra, je reconnu le numéro d’Emma qui m’avait envoyé un sms : « Demain je n’ai rien de prévu, ça te tente une aprem shopping ? ^^ J’ai envie de m’acheter de nouveaux sous-vêtements, tu pourrais peut-être me conseiller… ;) »
Je souris sans pouvoir me retenir, je répondis avec plaisir à Emma puis j’enregistrai son numéro dans mon téléphone et le nommais « Ma Blonde ». Je passai le reste de la soirée à attendre impatiemment mes retrouvailles avec Emma.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Anonyme
Très beau récit. Merci Pierre
Posté le 21/02/2019

Anonyme
Hâte de lire la suite de cette histoire, j'aime beaucoup !
Posté le 2/02/2019

Anonyme
Hâte de lire la suite malgré le nombre élevé de fautes d’orthographe!
Posté le 31/01/2019

Christophe celdran
super très exitant
Posté le 31/01/2019

Anonyme
J'adore cette suite ! Dommage pour les quelques petites fautes d'orthographe mais l'histoire est très excitante. Hâte de lire la suite !
Posté le 30/01/2019


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Alice découvre les plaisirs lesbiens
Alice ou les débuts d'une escort
Je découvre mon homosexualité 2
Claire découvre ma bite
La bourgeoise découvre le candaulisme


Online porn video at mobile phone


ma femme suce un inconnuhistoire erotique illustreehistoire de sexe transexuellehistoire de sexe premiere foisexperience candaulistehistoire de sexe prostitueehistoire erotique candaulismehistoire de sexe mere filshistoire transexuellesexe masoexhib bibliothequehistoire de sexe avec ma merehistoire de sexe femme enceintehistoire de sexe avec ma tanteles seins de ma prof d'anglaisma premiere fellationhistoire de sexe a plusieurhistoire de sexe mots crutrans enculehistoire de sexe entre voisinune histoire de sexecandaulisme xhistoire de sexe gros seinhistoire sexe mere filshistoire de sexe avec ma cousinepapa encule moihistoires libertineshistoire de sexe streamhistoire de sexe freehistoires gaysencule par un transmon histoire de sexesexe avec ma tantehistoire de sexe cousin cousinestory histoire de sexeexhib magasinrecit gay sexhistoire de sexe entre adohistoire sexe maturehistoire erotique frere soeurpremiere levrettehistoire de sexe dominationhistoire de sexe punitionexhib terrassehistoire sexyhistoire.de.sexehistoire de sexe a la plagerecit erotique travestirecit triolismebranle par une inconnuehistoire sexe maturehistoire de sexe interditj ai baiser ma tantehistoire de sexe dominatricehisoire de sexebranler un inconnuhistoire de vieille salopehistoire de sexe dans un cinemahistoire de sexe non consentementrecits de culhistoire de sexe mere filshistoire sexlesbiennes sadohistoire de sexe courtehistoire de sexe au lyceevendeuse coquinepucelles en chaleurhistoire de sexe gayhistoires de candaulismehistoires gay gratuiteshistoire de sexe de couplerecit fellationmec suce mechistoire fetichiste des piedsmaman suce ma bitehistoires erotiquesovidie histoire de sexehistoire de sexe intimeelle baise avec son onclehistoire de sexe gayfilm de sexe avec histoirehistoire sexe maturehistoire de sexe saunahistoires de sexe menuhistoire hardehistoire erotique.orghistoire de sexe mere filshistoire de sexe enculer devant son mechistoire de lesbiennejeux erotique gratuithistoire de sexe reellehist erohistoire de sexe vecueshistoire de sexhistoire de sexe a la campagnehistoire de sexe gangbanghistoires gayshistoires sexhistoire de sexe roman photo