Histoire Erotique


Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Mes débuts de jeune timide et passif

Une série d\'histoires vraies, vécues il y a quelques années décrivant comment je suis devenu la salope d un homme mûr.

Proposée le 21/03/2015 par john91

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Homme soumis
Personnages: HH
Lieu: A la maison, intime
Type: Histoire vraie

Bonjour, cela fait un petit moment maintenant que je viens sur ce site afin de lire les différentes histoires mises en ligne et j’ai toujours eu envie de faire partager le mienne.

Alors voilà, je pense que le moment est venu pour moi de vous raconter ma première expérience avec un homme. Cela s’est passé il y a une petite dizaine d’année, je devais avoir 25 ou 26 ans. A cette époque, je n’avais pas de copine fixe et je sortais pas mal. Je faisais également pas mal de rencontres, toujours hétéro. Un soir où personne ne souhaitait sortir, je me suis préparé ma petite soirée : une bouteille de whisky, un bon film et une cession internet plutôt coquine. Dans ces soirées-là, j’étais capable de passer des heures à me branler en regardant des histoires ou des vidéos. Ce soir-là, je suis tombé sur une vidéo ou un(e) travesti(e) suçait un homme d’âge mûr. Je dois dire que cette vidéo m’a particulièrement excité et je me suis mis à m’imaginer en train de faire plaisir à cet homme. Je bandais encore plus fort et je n’ai pas pu me retenir de jouir. Quelques instants plus tard et quelques verres plus tard, je me mis à rechercher un site d’annonce gay. Je suis tombé sur un site qui proposait également un chat et après une inscription rapide, je me mis en ligne. Les lignes défilaient rapidement et je ne mis pas longtemps à comprendre les règles et abréviations. J’ai donc décidé de poster un simple : « jh novice cherche un homme mûr plutôt directif ». En effet, j’étais également fasciné par les hommes avec de la poigne et quitte à sucer un homme je voulais être une sorte de « salope ». J’ai tout de suite eu 7 ou 8 demandes de pv, et à force d’échange, l’un d’eux à retenu toute mon attention. Il disait avoir 47 ans, un peu de ventre, il avait une copine mais elle ne vivait pas avec lui et il cherchait un jeune homme à initier.

D’un accord commun, nous sommes donc passés sur une messagerie instantanée, et le dialogue s’installa. On parla de tout et de rien, puis rapidement il me demanda si nous pouvions brancher nos webcams respectives. L’alcool aidant je dis ok, et je vis donc un homme pas très beau, plutôt fort, mais je dois dire que j’étais encore plus excité que si j’avais à faire à un apollon de 30 ans. Il me demanda si je voulais voir sa queue et je répondu que oui. Mon cœur commença à battre énergiquement lorsque je le vis se lever et déboutonner son pantalon. C’est la première fois que j’allais voir un sexe sur mon pc, dressé pour moi ! Une fois son caleçon retiré, je vis un beau sexe, pas encore totalement en érection, pas trop épais mais avec un très beau gland, à quelques centimètres de mon écran ! Je crois qu’à ce moment-là mon visage devait signifier quelque chose car il me dit « je vois qu’elle te plait ». Je lui ai répondu qu’effectivement elle me plaisait. Il se mit alors à se branler en me demandant ce que je souhaitais exactement. Je lui dis donc que j’étais à la recherche d’un homme actif uniquement, mûr, directif, et étant capable de me faire sentir « pute » quelques instants. Aussitôt, il me dit qu’il était mon homme et me proposa de venir voir sa queue en vrai. Il n’habitait qu’à quelques kilomètres de moi et l’envie était très forte, mais je ne savais pas trop. Alors il sut me parler et me proposa quelque chose que je ne pouvais pas refuser : « Viens chez moi, tu sonnes et je t’ouvre sans un mot. Tu me suis dans mon lit, tu installes ta tête sur mon ventre et tu me regardes me branler. Ensuite tu repars. » J’ai donc dis ok et je me suis mis en route. Pas très prudent après les verres que j’avais bu, mais l’envie était trop forte. Alors j’arrivais devant son bâtiment et après quelques secondes d’hésitation, j’ai sonné. Un homme a parlé à l’interphone, j’ai dit « c’est John » puis il a ouvert la porte en me disant « 2ème étage droite ». J’ai monté les marches et mon cœur s’est mis à battre. Est-ce que tout allais se passé comme il était convenu ? Je suis arrivé devant sa porte et elle était entrouverte. Je suis rentré et conformément à ses instructions, je me suis mis en caleçon et me suis dirigé vers sa chambre. En entrant, j’ai découvert un homme nu allongé sur son lit, la queue entre les mains, en train de regardé un porno. Il me fit signe de le rejoindre en tapotant son ventre assez visible pour que j’y installe ma tête. Je me suis donc dirigé vers le lit, me suis allongé à ses côtés et j’ai posé ma tête un peu au-dessus de son nombril. A ce moment-là, il leva son sexe et me demanda comme je le trouvais. J’ai dû barbouiller quelque chose comme « il est très beau » puis il s’est mis à se branler. Je vis son gland, à quelques centimètres de mon visage disparaître et réapparaître au gré des va-et-vient de sa main. Je suis resté une dizaine de minutes comme cela, sans rien dire, en observant du mieux que je pouvais. Au bout de ces 10 minutes, il me dit de reculer un peu ma tête au niveau de sa poitrine, et se mis à éjaculer juste devant moi. La quantité n’était pas extraordinaire, mais voir ce liquide blanc sortir juste devant moi m’a excité au plus haut point. Il me demanda si le spectacle m’avait plus et je lui répondis que oui. Je me suis alors rhabillé et je suis parti en disant simplement « au revoir ». J’ai pensé à cette scène tout le trajet du retour et je ne sais pas comment j’ai fait pour attendre mon retour à mon domicile pour me branler en revoyant toutes ces images ! En y repensant, j’ai même dû me branler plusieurs fois de suite tellement j’étais excité.

Les jours passèrent et vint le weekend suivant. Comme à mon habitude je me connectais sur mon PC, lorsqu’une fenêtre de conversation s’est ouverte et je vis que c’était cet homme que j’avais rencontré la semaine passée. Il me demanda comment j’allais et nous avons continué à discuter quelques instants de choses et d’autres. Au bout de 10 minutes, il me demanda si cela me tentait de venir le voir et d’aller plus loin. J’étais un peu hésitant j’avoue. J’avais énormément envie de franchir le pas mais en même temps j’avais peur. Il comprit très vite mon hésitation et me demanda clairement quels étaient mes fantasmes et mes envies. Je lui dis donc que je souhaitais une fois me sentir femme soumise devant un homme directif. Je revoyais des images de films où une femme était habillée en soubrette et devait exécuter tous les ordres de l’homme de maison, un mélange d’humiliation et de servitude. Il me proposa de réaliser mon fantasme et d’y aller étape par étape. Chaque entrevue avec lui serait définie dans les grandes lignes, charge à lui de me réserver quelques surprises. J’ai tout de suite accepté et il posa ses conditions : « tu vas venir me voir dans 30 minutes. Tu sonnes à la porte, tu rentres et tu te mets nu. Tu devras me sucer et repartir chez toi après ». Rien que de lire cette phrase, avec ce ton directif, me fit bander immédiatement. J’ai accepté et il s’est déconnecté. Je me suis préparé et ayant une barbe de trois jours, je la rasais. Arrivé devant chez lui, même appréhension que la dernière fois. J’ai malgré tout sonné, et sans un mot, il a ouvert le sas de son immeuble. Je me souvenais de la porte, qui était entrouverte et je suis rentré. Je me trouvais dans le salon, les lumières étaient tamisées, et je me suis donc déshabillé comme demandé. J’ai attendu quelques minutes, nu, seul et debout, ne sachant pas trop quoi faire. Puis il est arrivé et m’a demandé d’enfiler « ça » sur un ton très sec. J’ai regardé sa main, et il me tendait un string rouge en dentelle. Je crois que je suis devenu tout rouge et qu’en même temps, une excitation visible s’est produite, car il eut un petit sourire en coin qui voulait dire « maintenant tu es à moi ». J’ai donc enfilé ce string et le sentiment de la ficelle sur ma raie était terriblement jouissif. Je bandais tellement que j’avais du mal à dissimuler mon sexe. Il m’ordonna : « mets-toi à genoux, devant moi, et enlève mon pantalon ». Je bredouillais un oui à peine audible qu’il me reprit aussitôt : « Oui qui ?? ». Je répondis « Oui Monsieur » et il sembla satisfait. Je me retrouvais donc à genoux, la tête à quelques centimètres de sa braguette, ôta sa ceinture, défis les boutons et fis glisser son pantalon à ses pieds. Il m’aida à le retirer totalement puis mis la main sur ma nuque et approcha son sexe encore dans son slip sur mon visage. Il se frottait sur mon visage, et ma bouche entrait en contact avec son membre à moitié durcit. Puis il me dit de baisser son slip, ce que je fis et j’ai libéré son sexe dont le gland était toujours aussi beau. Il le prit dans sa main, et commença à caresser mon visage avec. Je senti son gland passer sur mon front, mes joues, mon nez et ma bouche. Il grossissait a vue d’œil et au bout de 5 longues minutes, il le lâcha et me dit simplement « Maintenant, suces ». Je le pris avec délicatesse dans les mains, puis l’approcha de ma bouche et pris son gland dans ma bouche. L’odeur était enivrante, et le goût excellent. Machinalement, Je me mis à faire comme dans les films et à faire des allers retours dans ma bouche, par moment lentement, par d’autres moments plus rapide. Je m’appliquais à exercer une certaine pression avec mes lèvres pour lui donner un maximum de plaisir, et même si je n’osais pas le regarder dans les yeux, je sentais bien qu’il prenait du plaisir. A un moment, il me demanda de le regarder, ce que je fis, et je vis une lumière presque aveuglante. En réalité il a pris une photo de son sexe dans ma bouche. J’eu un geste de recul, mais il mit aussitôt sa main derrière ma tête en me disant de continuer. J’ai obéis, et plusieurs fois, alors qu’il était proche de l’orgasme, il sortit son sexe de ma bouche pour me caresser le visage avec, parfois même en me donnant des claques avec son gland sur mon visage. C’était vraiment très bon et j’avais le sentiment à ce moment-là d’être une vraie salope. Enfin, au bout d’une vingtaine de minute, il sortit son sexe, se branla devant moi quelques fois et me dit « Ne bouge surtout pas, je vais jouir ». Je ne m’étais pas posé la question de savoir où il allait éjaculer, mais je compris tout de suite qu’il souhaitait m’asperger le visage. Je dois bien avouer que lorsque je regardais des vidéos, le passage où l’homme éjaculait sur le visage des femmes était très excitant car très humiliant. Au moment où je sentis qu’il venait, j’ai fermé les yeux et j’ai senti des giclées chaudes et gluantes terminer sur mon visage, sur le nez, sur les joues, et sur la bouche. J’ai également vu un flash : il en avait profité pour immortaliser ce moment. Une fois son affaire finie, il me dit d’aller me débarbouiller dans la salle de bain, de me rhabiller et de partir. Je suis donc allé me passer de l’eau sur le visage, et suis retourné au salon pour me rhabiller. Or, je vis qu’il manquait mon caleçon. Il me dit que je n’en avais pas besoin et de garder le string que j’avais encore pour rentrer chez moi. Ce que je fis. En sortant, je croisais une personne dans la rue, qui m’a regardé comme chacun de nous jetons un œil à une personne que nous croisons. Sauf que j’avais l’impression d’avoir le visage couvert de sperme et que le string était visible alors que non. Cet homme avait donc réussi à réaliser un de mes fantasmes, et je me sentais salope aux yeux de cette personne que j’ai croisée ce soir-là. Je suis retourné chez moi et j’ai gardé le string pour me branler au moins trois fois de suite tellement j’étais excité.

Ces deux moments sont les débuts de mes aventures avec cet homme. Nous sommes allé de plus en plus loin à chaque fois que nous nous sommes vu, et j’ai pu réaliser la plupart de mes fantasmes grâce à lui. Cette histoire est plutôt soft, j’en conviens. Mais une personne timide comme moi, c’était déjà beaucoup. La suite sera bien plus croustillante, si vous souhaitez que je la continue bien entendu. Je ne me base que sur des faits réels et m’efforce d’être le plus précis possible. A ce moment-là, j’avais hâte d’être au weekend suivant, de boire quelques verres et d’allumer mon PC pour découvrir de nouvelles aventures dont je serais le héros…ou la salope ;)

John.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)
Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

hihi
je te lever le chapeau
Posté le 19/01/2017

Laetitia
J adore le commentaire j aimerai etre à ta place
Posté le 30/12/2016

PatLope
Les pratiques sont sort mais ton histoire est très excitante. Tu décris très bien ton émotion à devenir une salope
Posté le 30/12/2016

Nadinetrav
Timide ? soft ? superbe histoire, si bien racontée. Et terriblement excitante : mon clito est tout dur dans mon boxer string dentelles !
Posté le 10/12/2016

titijtm
Jaime le sexe homme
Posté le 17/11/2016

nanou
slt tu es tombe sur une pesonne cool
Posté le 26/11/2015


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Mes débuts de jeune timide et passif 2
Avant, j'étais timide...
Nos débuts de candauliste
Alice ou les débuts d'une escort
Sophie et le jeune interne


Online porn video at mobile phone


histoire de sexe dialoguepremiere fois club libertincocu voyeurgangbang candaulistenouvelle histoire de sexehistoire de sexe punitionfemme candaulismerecit erotiqueshistoire de sexe abuserecit 69histoire de sexe scatoelle suce son gendrehistoire de sexe forumrecit erotique gratuitpapa encule moihistoire de sexe au travailx story histoire de sexemature erotiquelevrette erotiquehistoire de grosse bitehistoire de sexe erotiquehistoire de sexe enculer devant son mecrecits erotiques incestehistoire de sexe de femmerevebebe histoirehistoire de sexe inconnusite erotiquehistoire de sexe cocuhistoire de sexe gratuiteil baise sa nieceles seins de ma voisinedepucelage anal douloureuxhistoire sexhistoire reelle de sexesex punitionhistoire de sexe cousin cousinehistoire de sexe avec ma merecandaulismeshistoire coquine de sexetexte herotiquerecits pornographiquesenterrement de vie de jeune fille baisehistoire de sexe femme de menagehistoire de sexe(s) (2009)menu histoire de sexehistoire de femme soumiserecits de travestishistoire de sexe avec ma filletrio erotiquehistoire d homme soumisma femme suce un inconnuencule par sa femmebaise femme marieehistoires de maris cocushistoire de sexe hardhistoire sexe maturewebcam coquinerecit femme soumisehistoire de sexe en vacancebaise sur le chantierencule par surpriseertiquehistoire erotismefessee recithistoire de sexe orgiehistoire de sexe echangehistoire secepucelle baisej'ai baise ma tantehistoire de sexe hdshistoire-de-sexehistoire sexehistoire eroil baise sa nieceerotique histoirehistoire de feminisation forceehistoire de sexe xhamstermere et fille nuesje baise ma petite filleil se tape sa tantehistoire de sexe mobilehistoire de sexe frere et soeurrecit erotique violhistoires erotiques.orgil offre sa femme a des inconnushistoire erotique cocusexe sado masosucer par une inconnuehistoire sexe gayfemme doigte hommehistoire de sexe reellerecit pornographique